base de données clients

Utilisez votre base de données clients pour améliorer votre gestion des ventes

Lorsque vous établissez des devis et factures, vous récoltez des informations sur vos clients : nom, prénom, coordonnées (adresse postale, adresse mail, numéro de téléphone), produits ou services achetés, fréquence de commandes, factures non réglées, devis sans suite, etc.

Tous ces éléments constituent des données personnelles et commerciales importantes sur vos clients : leurs habitudes, leurs besoins, leur localisation, etc. Ces informations peuvent vous aider à répondre au mieux aux besoins de vos clients, mais également à gérer plus efficacement vos ventes et votre entreprise.

Avec le logiciel de facturation en ligne INFast, constituer une base de données clients claire, efficace et 100% sécurisée devient un jeu d’enfant.

Reprise de vos données clients avec INFast

Importez votre base de données clients en quelques clics

Avec le logiciel de facturation en ligne INFast, vous importez votre propre base de données soit depuis un fichier.csv, soit directement depuis votre CRM en utilisant l’API INFast. Vous pourrez ensuite la compléter et la modifier au fur et à mesure si besoin. 

Lorsque vous faites un devis ou une facture, il vous suffit de taper les premières lettres de votre client pour que le logiciel vous propose d’importer les informations le concernant.

logiciel de facturation en ligne
icone factures infast

Créez votre base clients au fur et à mesure des factures

Si vous n’avez pas encore de base de données clients, vous pouvez la constituer au fur et à mesure de la création de vos devis et factures. Lorsque vous renseignez des informations concernant un nouveau prospect ou un nouveau client, le logiciel crée automatiquement une nouvelle fiche client.

Vous pouvez aussi créer de nouvelles fiches clients depuis le menu client de votre compte INFast.

Ajoutez et identifiez plusieurs contacts et coordonnées sur une seule fiche client avec l’offre Furious.

Ne ratez plus d’opportunités commerciales

Des prospects se sont montrés intéressés, mais n’ont pas donné signe depuis plus d’un mois ? Certains devis sont restés sans réponse alors que l’échéance de la durée de validité approche? Relancez-les par e-mail ou par SMS en vous aidant de la fonctionnalité catégories.

Avec l’outil catégories, vous segmentez votre base de contacts selon les critères qui vous semblent les plus pertinents (clients ayant accepté un devis, prospects, clients référence, clients à relancer, etc.).

Vous pouvez exporter à tout moment votre base de données INFast, ce qui vous servira pour des campagnes de mailing ou SMS, par exemple.

icone catégories INFast
icone padlock intia

Les données de vos clients toujours protégées

En tant que détenteur de données personnelles, vous devez assurer la sécurité de celles-ci.
Le logiciel de facturation en ligne INFast, stocke et sécurise vos données sur des serveurs sécurisés en France. Elles sont sauvegardées plusieurs fois par jour dans plusieurs datacenters.
Ainsi, elles seront toujours accessibles et à jour, où que vous soyez, peu importe le support que vous utilisiez (PC, Mac, tablette, smartphone).

FAQ

  1. Comment créer ma base de données clients?

    La première chose à faire est de collecter les informations de manière structurée.
    Classez vos clients dans des catégories : prospects, clients réguliers, clients particuliers, clients professionnels, commande publique, clients à relancer…
    Vous pouvez, dans un premier temps, utiliser un tableur de type Excel. Cependant, celui-ci deviendra peu adapté à mesure que votre carnet client s’élargira.
    Il peut donc être utile de se tourner vers un logiciel de gestion des ventes qui vous permettra de gérer de manière rapide et efficace toutes les informations que vous avez collecté.

  2. Comment collecter les données clients ?

    Parfois, sans vous rendre compte, vous rassemblez des informations dès la première prise de contact, que ce soit lors d’un événement ou d’un salon, par le bouche à oreille, par téléphone, sur votre page Facebook ou encore via un formulaire de contact. Il s’agit le plus souvent d’adresses mail et de numéros de téléphone, parfois accompagnés d’un nom et de quelques notes.
    Si les particuliers n’ont pas d’obligation de vous fournir leurs coordonnées pour établir vos devis et factures, il en va différemment pour les clients professionnels. Vous collectez alors des données comme le nom ou la dénomination sociale, l’adresse du siège social de l’entreprise, un numéro de téléphone ou une adresse mail, ainsi que le numéro SIRET.
    Enfin, les avis et retours clients vous permettent de connaître le degré de satisfaction de vos clients et pourquoi ils achètent votre produit et/ou service.

    Attention, dans le cas de la collecte d’e-mails, assurez-vous au préalable que la personne qui vous donne son adresse mail accepte d’être démarchée, spécialement s'il s'agit d'un particulier. En effet les règles diffèrent en la matière en fonction de la nature de votre contact, particulier (B to C) ou professionnel (B to B).
    Il est recommandé d’expliquer à quoi vont servir ces informations (améliorer vos services et votre communication, faciliter la livraison, établir un devis ou une facture).

  3. Comment utiliser ma base clients pour la facturation ?

    Centraliser vos données clients en un endroit unique permet d'être efficace et réactif dans votre communication et votre facturation. Vous savez tout de suite où en est votre processus de vente avec chaque client, quels sont les documents importants et informations que vous devez transmettre et quels sont vos points de contact.
    Avec une base d'informations bien structurée et tenue à jour, vous savez quand relancer vos clients, et ainsi éviter les impayés et donc les trous dans la trésorerie.

  4. Comment utiliser ma base de données pour la relation client ?

    Les données récoltées peuvent également aider à établir une relation de confiance avec vos clients. En communiquant de façon régulière tout en adaptant votre message aux besoins de vos interlocuteurs, vous les valorisez et vous leur montrez que vous êtes à leur écoute. Ne laissez pas de question ou de devis sans réponse.
    Une relation client basée sur la réactivité et une communication adaptée peut vous démarquer de la concurrence face à un client indécis.

  5. Dois-je déclarer ma base d’informations à la CNIL ?

    Même si la loi sur la protection des données (appelée “Règlement Général sur la Protection des Données” ou RGPD) vise d’abord les gros acteurs du numérique, elle concerne toutes les entreprises. Lorsque vous collectez des données personnelles sur vos clients, vous avez l’obligation de faire une déclaration à la CNIL.
    Dans un souci de transparence, pensez à informer votre clientèle de la durée de conservation des données collectées et qui a accès à ces données. Cela peut figurer sur un document qui sera remis en même temps que votre devis ou facture ou sur une page dédiée de votre site internet.
    En accord avec le RGPD, vous devez permettre aux personnes d’exercer leur droit d’accès, de rectification, d’opposition, d’effacement, à la portabilité et à la limitation du traitement des données. Cette demande doit pouvoir se faire par un simple mail.
    Par exemple, chez INTIA, nous avons publié une politique de respect des données personnelles.

Découvrez aussi

25€ par mois pour automatiser vos devis, factures et relances clients.

Tester dès maintenant (pas besoin de CB)