Chiffre d'affaires

Qu’est-ce que le chiffre d’affaires et comment le calculer ?

Le chiffre d’affaires, ou CA pour les intimes, est le montant total hors taxe des ventes de biens et prestations réalisées par votre entreprise, dans le cadre de son activité, pour une période donnée. 

C’est un indicateur clé pour le suivi de performance votre entreprise. Utilisé avec d’autres indices, il vous permet de développer des analyses et comparaisons dans le temps.

Il existe plusieurs définitions du chiffre d’affaires et donc plusieurs modes de calcul selon les usages et besoins.

Nous verrons dans cet article les différents types de chiffre d’affaires, leur usage et comment les calculer.

chiffre d'affaires

Sommaire

Qu’est-ce que le chiffre d’affaires ?

Du point de vue comptable et fiscal, le chiffre d’affaires est le montant total hors taxes des ventes de produits et prestations de services effectuées par votre entreprise. Il est défini par l’article 1586 sexies du Code général des impôts.

En clair, il s’agit de la somme des montants hors taxes figurants sur les factures émises ou encaissées par votre entreprise sur une période précise.
Cette période peut être journalière, hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle, semestrielle, annuelle ou bisannuelle.

Bon à savoir
  • Les micro-entreprises doivent calculer leur chiffre d’affaires de manière mensuelle ou trimestrielle pour leurs paiements de cotisations sociales.
  • Les entreprises relevant du régime simplifié doivent calculer leur chiffre d’affaires pour la déclaration de TVA au plus tard le 3 Mai de chaque année
  • Les entreprises relevant du régime réel normal doivent calculer leur chiffre d’affaires pour leur déclaration de la TVA chaque mois. Si le montant de la TVA est inférieur à 4000 EUR, la déclaration peut-être trimestrielle
  • C’est très souvent la période annuelle (généralement du 1er janvier au 31 décembre) qui est retenue pour l’exercice comptable.

Pourquoi calculer le chiffre d’affaires ?

Outre le fait qu’il soit indispensable pour établir vos déclarations fiscales, le chiffre d’affaires est un indicateur de suivi des performances des ventes et d’évolution de votre entreprise. Il sert également à estimer la taille et la position de celle-ci par rapport à la concurrence et la part de marché que vous pouvez posséder dans votre secteur d’activité.

Seul, en revanche, il ne constitue pas forcément un indice significatif pour mesurer pleinement l’activité de votre entreprise. Il faudra l’utiliser et le comparer avec d’autres indicateurs comme :

  • le seuil de rentabilité, c’est-à-dire le chiffre d’affaires minimum à réaliser pour parvenir à l’équilibre entre le total des recettes et celui des dépenses;
  • le résultat net, qui est la différence entre votre chiffre d’affaires et les charges de votre entreprise (on parlera de bénéfices ou de déficits) ;
  • la valeur ajoutée, soit la différence entre le chiffre d’affaires d’un produit et les coûts de sa fabrication ou de sa mise en oeuvre ;
  • le taux de marge commerciale, qui est le pourcentage de marge réalisée en fonction du coût d’achat des produits.
graphique chiffre d'affaires

Attention à ne pas confondre le chiffre d’affaires avec les bénéfices, qui, eux, résultent de la différence entre le chiffre d’affaires et les dépenses de l’entreprise (matériel, salaires, charges sociales, etc).

Comment calculer le chiffre d’affaires ?

Vous pouvez calculer le chiffre d’affaires de plusieurs manières, selon l’usage souhaité (comptable, analytique, fiscal, prévisionnel) et les paramètres que vous souhaitez prendre en compte : 

  • par rapport à un produit en particulier ou une famille de produits, 
  • par rapport à une zone géographique ou un segment client,
  • en prenant en compte ou non les sous-traitances et les achats, 
  • hors taxe ou toutes taxes comprises (on parlera alors de chiffre d’affaires ttc), etc.

Comment calculer le chiffre d’affaires analytique et le chiffre d’affaires global ?

Le calcul du chiffre d’affaire analytique sert, par exemple, à déterminer le chiffre d’affaires pour un produit ou une famille de produits, par client, segment, zone géographique, etc. Il est surtout utilisé en comptabilité analytique.

Le chiffre d’affaires global permet de se faire une idée des ventes sur une période donnée.

Ils se calculent de la même manière, c’est-à-dire à partir des différents éléments facturés

Chiffre d’affaires = Prix de vente des biens ou prestations x Quantités vendues

Par exemple : si un serrurier effectue la vente de 2 ouvertures de portes verrouillées à 150 € HT chacune, d’une installation de porte-blindée à 2550 € HT et de 3 poses de verrous à 80 € HT sur une journée, son chiffre d’affaires de la journée sera de (150 x 2) + (2550 x 1) + (80 x 3) = 3090 € HT.

calcul du chiffre d'affaires global

Comment calculer le chiffre d’affaires comptable et fiscal ?

Pour vos déclarations et vos exercices comptables, nous vous conseillons de calculer le chiffre d’affaires tel que décrit dans le Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts, c’est-à-dire en prenant la somme des ventes hors taxe, déduites des avoirs, ristournes, remises et rabais. 

En comptabilité française, cela revient à faire la somme des comptes 701 à 708 dans le Plan Comptable Général, puis de soustraire le compte 709.

Soit la somme des comptes :

  • 701 pour les ventes de produits finis, 
  • 702 pour les ventes de produits intermédiaires, 
  • 703 pour les ventes de produits résiduels, 
  • 704 pour les travaux, 
  • 705 pour les études, 
  • 706 pour les prestations de services, 
  • 707 pour les ventes de marchandises,
  • 708 pour les produits d’activités annexes,

 à laquelle on déduit le compte 709 pour les rabais, remises et ristournes accordés.

Ou plus simplement :
Chiffre d’affaires = Vente de produits, prestations, études et travaux – (Avoirs + Ristournes + Rabais + Remises)

Chiffre d’affaires facturé et chiffre d’affaires encaissé, quelle différence ?

Qu’est-ce que le chiffre d’affaires facturé ?


Comme son nom l’indique, le chiffre d’affaires facturé correspond au montant des ventes que vous avez déjà facturées à vos clients sur une période précise. Pour faire simple, il s’agit de l’ensemble des factures et avoirs hors taxes émis par votre entreprise. Il vous permet d’avoir une idée des sommes présentes ou à venir dans votre trésorerie.

C’est justement le chiffre d’affaires HT facturé qui apparaît sur le tableau de bord de votre compte utilisateur INFast. Le tableau de bord permet d’avoir une vision globale des montants qui ont été facturés, des sommes déjà payées, des règlements en attente et ceux en retard. Vous pouvez ainsi améliorer votre gestion des ventes et relancer rapidement les factures impayées.

Qu’est-ce que le chiffre d’affaires encaissé ?

Le chiffre d’affaires encaissé correspond à la totalité des encaissements, ou recettes, que votre entreprise a reçu sur son compte bancaire sur une période donnée, c’est-à-dire, la somme des ventes que vous avez facturées et qui vous ont été effectivement versées. 

Si vous êtes une micro-entreprise, vous devez indiquer le chiffre d’affaires encaissé sur la déclaration complémentaire (n° 2042 C Pro) à la déclaration annuelle des revenus et sur vos déclarations de CA pour les cotisations de charges sociales.

Si votre activité principale est la vente de prestations de services, les recettes à déclarer sur votre déclaration de TVA, correspondent au chiffre d’affaires encaissé (article 269 du CGI). En outre, ce sont les encaissements que vous devez enregistrer lors de l’exercice comptable de votre entreprise.

Ainsi, si vous facturez, par exemple, une pose de carrelage en décembre 2019, mais que votre client ne vous règle que le 5 janvier 2020, soit après la date de clôture de votre exercice comptable de 2019, le montant de cette vente ne sera comptabilisé que dans le chiffre d’affaires de l’exercice comptable de 2020.

Qu’est-ce que le chiffre d’affaires prévisionnel ?

À la différence du chiffre d’affaires facturé et encaissé, le chiffre d’affaires prévisionnel est une estimation du montant des revenus de votre entreprise pour une période future. Il n’a donc pas encore été facturé ou encaissé. 

Le chiffre d’affaires prévisionnel de votre entreprise est notamment nécessaire pour établir un business plan, un bilan prévisionnel ou si vous faites une demande de financement auprès de banques et d’investisseurs.

Si vous êtes en création d’entreprise, calculer votre chiffre d’affaires prévisionnel vous aidera à déterminer le régime fiscal et social de votre entreprise. Par exemple, l’obtention ou le maintien du statut micro-entrepreneur dépend du chiffre d’affaire réalisé et à venir.

Pour calculer votre chiffre d’affaire prévisionnel, vous pouvez notamment vous baser sur des études de marché, les ventes passées, les moyens humains et financiers disponibles, l’état de votre projet, etc.

chiffre d'affaires prévisionnel

Il se peut se calculer ainsi :

Chiffre d’affaires prévisionnel = Prix de vente unitaire fixé x Nombre de ventes prévues

Retrouvez les différentes méthodes pour estimer votre chiffre d’affaires prévisionnel sur le site de bpi france.

En résumé

Le chiffre d’affaires est un indicateur clé pour le régime fiscal et la performance de votre entreprise.

Le chiffre d’affaires comptable, nécessaire à l’exercice comptable et aux émission des déclarations sociales et fiscales, comprend l’ensemble des ventes hors taxe de produits et prestations que votre entreprise a déjà facturées et encaissées, remises, ristournes, rabais et avoirs inclus.

Le chiffre d’affaire analytique, utilisé dans la comptabilité analytique, permet de déterminer le montant des ventes par produit, segment, client, zone géographique, etc.

Le chiffre d’affaires facturé, croisé avec les factures réglées et celles à encaisser, vous donne une idée de la trésorerie actuelle de votre entreprise et des sommes à venir.

Le chiffre d’affaire encaissé est l’ensemble des sommes des ventes effectivement perçues par votre entreprise. C’est ce chiffre d’affaires qui doit être renseigné sur les déclarations sociales et fiscales des micro-entreprises.

Quant au chiffre d’affaires prévisionnel, il est essentiel pour la création et l’évolution de votre entreprise. C’est à partir de son calcul que vous pouvez déterminer le régime fiscal et social de votre entreprise et il vous sera demandé pour toute demande d’aide financière.

Découvrez aussi

Quel régime de tva ?
À quel régime de tva dois-je me conformer ?
Qu’est-ce que la marge commerciale ?

TVA collectée et TVA déductible
TVA collectée et TVA déductible, définitions et calculs

25€ par mois pour automatiser vos devis, factures et relances clients.

Tester dès maintenant (pas besoin de CB)