Maître d’oeuvre : définition et responsabilités

Le maître d’œuvre a la responsabilité globale de la réalisation des travaux. Il est chargé de concevoir, piloter et coordonner l’exécution des lots de travaux du projet.

C’est un acteur incontournable de nombreux secteurs d’activités, en particulier dans le secteur du bâtiment et de la construction. Son rôle est indissociable de la maîtrise d’ouvrage et renvoie donc au rôle de maître d’ouvrage.

Nous verrons dans cet article la définition précise d’un maître d’œuvre ainsi que ses responsabilités, ses missions, ses qualités et des cas particuliers aux appels d’offres et au secteur du bâtiment.

L’organisation MOA/MOE (et pourquoi c’est compliqué)

L’organisation en maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre (MOA/MOE) consiste à séparer “celui qui fait” et “celui qui fait faire” (et qui paye). 

Ce mode de gestion de projet crée donc deux rôles bien distincts que sont le maître d’ouvrage (celui qui fait faire et qui paye) et le maître d’œuvre (celui qui fait). Pour en savoir plus, vous pouvez aller voir cet article sur la différence entre maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre, dans le BTP comme dans d’autres secteurs d’activités.

Qu’est ce qu’un maître d’œuvre ?

Le maître d’œuvre (que l’on retrouve souvent sous l’appellation MOE pour Maître d’OEuvre) est une personne ou une entreprise chargée de la réalisation d’un ouvrage, d’un programme, d’un projet de travaux ou d’un ensemble de prestations.

Il est l’interface entre le maître d’ouvrage (également appelé par l’acronyme MOA, qui est la personne pour qui les travaux sont réalisés), les entreprises des différents corps de métier et toutes les tierces personnes qui peuvent être impliquées dans le projet (clients, sous-traitants, pouvoirs publics, etc.).

Le maître d’œuvre est responsable de la qualité de l’ouvrage, du respect du budget et du délai. Il a une obligation de résultat sur les travaux en respectant ces trois contraintes qui n’est pas toujours facile à concilier !

Si son action est déclenchée par le maître d’ouvrage, le maître d’œuvre est responsable de ses propres choix techniques ainsi que de la bonne coordination des intervenants à chaque étape du projet.

Quelles sont les responsabilités d’un maître d’œuvre ?

Le maître d’œuvre est un professionnel qui se charge de la coordination et de l’exécution des travaux pour le compte du client. Il peut travailler seul ou avec des collaborateurs selon les projets.

Le maître d’œuvre peut être missionné par le maître d’ouvrage (le commanditaire) ou bien par une maîtrise d’ouvrage (l’entreprise, les bureaux d’études…) pour prendre la responsabilité de la qualité, des coûts et des délais et assurer la cohérence de l’ensemble des prestations et du suivi du chantier.

Il est le garant de la sécurité sur les chantiers, il doit respecter les règles de l’art et les DTU (documents techniques unifiés).

Quelles sont les missions d’un maître d’œuvre ?

La mission du maître d’œuvre varie selon la nature de l’opération, l’ouvrage à réaliser et du maître d’ouvrage qui le sélectionne directement ou par appel d’offre.

Les missions confiées au maître d’œuvre sont généralement les suivantes :

  • concevoir le projet,
  • effectuer les démarches administratives,
  • coordonner la réalisation des travaux,
  • assurer le suivi du chantier.

Contrairement aux architectes, la profession de maître d’œuvre n’est pas réglementée et il n’y a pas de formation standardisée pour le BTP. 

Le rôle de MOE est attribué par le maître d’ouvrage, qui en définit les contours (compétences techniques, juridiques et administratives) qui peuvent varier d’un projet à un autre.

Le périmètre d’intervention, ainsi que toutes les autres modalités (responsabilité, assurance, etc. ) doivent être définis dans un contrat.

Quelles sont les activités d’un maître d’œuvre ?

Voici ce que peut être amené à faire la maîtrise d’œuvre pour des travaux de rénovation d’une maison.

Avant les travaux :

En amont du projet, il l’aide le commanditaire à définir son projet et ses besoins. Il peut aussi le conseiller sur les démarches administratives à entreprendre et les interlocuteurs à contacter. Le maître d’œuvre réalise une esquisse du projet, un devis et une estimation du coût global du projet. Il va évaluer et réaliser des choix d’artisans sur la base d’un cahier des charges et ensuite préparer les visites de chantier et les réunions de coordination.

Pendant les travaux :

Le maître d’œuvre est le responsable de l’ensemble des travaux et se charge donc du suivi et du contrôle des différents intervenants, comme par exemple, les artisans du bâtiment (électriciens, plombiers…)

Le maître d’œuvre s’occupe de la coordination du chantier et s’assure que les travaux sont bien réalisés dans le respect des délais, de la qualité et des lignes budgétaires.

Il s’occupe également de la coordination des différents corps d’état et vérifie que le chantier se déroule dans les règles.

Après les travaux :

Le maître d’œuvre veille au parfait achèvement des travaux : il est chargé de la réception des travaux et vérifie qu’ils sont conformes à la commande. 

Le maître d’œuvre est donc un véritable chef d’orchestre du projet de construction ou de rénovation. Il travaille en collaboration avec l’architecte, le maître d’ouvrage, les entreprises et professionnels impliqués.

Quelles sont les compétences du maître d’œuvre ?

Les maîtres d’œuvre doivent être capable de :

  • comprendre des plans de l’architecte et des cahiers des charges techniques ;
  • gérer la rédaction et le suivi d’un contrat ;
  • maîtriser les différentes techniques conception de bâtiment et de construction ;
  • concevoir les projets en respectant des normes précises et des contraintes de coûts, de délais, d’accessibilité ;
  • respecter un budget ;
  • suivre les règles de construction en vigueur ;
  • assister le maître d’ouvrage et le client durant les différentes phases des travaux : conception, réalisation, livraison, réception des travaux, etc.

Le maître d’œuvre doit avoir des notions d’architecture et des compétences dans les domaines juridiques, administratifs et techniques. Il doit connaître/maîtriser les spécificités du projets sur lequel il intervient (rénovation, immobilier neuf, etc.)

Il est important qu’il soit polyvalent pour pouvoir répondre à toutes les demandes de son client, lui apporter des conseils et ainsi lui proposer un projet adapté.

Quelles sont les qualités d’un bon maître d’œuvre ?

Les qualités des maîtres d’œuvres dépendent des critères des maîtres d’ouvrages. Ce qui est certain, c’est que la maîtrise d’œuvre est un métier nécessitant beaucoup de polyvalence, une bonne connaissance du secteur de la construction et des réglementations en vigueur, notamment pour conseiller la maîtrise d’ouvrage.

En général, voici les qualité d’un bon maître d’oeuvre :

  • un sens du contact et de la communication pour établir un dialogue efficace avec les intervenants ;
  • des qualités de rigueur et d’organisation pour respecter le calendrier du chantier ;
  • une bonne résistance au stress et une grande réactivité pour pouvoir gérer les aléas du chantier ;
  • des aptitudes commerciales pour vendre ses services au meilleur coût ;
  • un sens du service pour conseiller le maître d’ouvrage et l’accompagner durant toutes les étapes du projet.

Comment devenir un bon maître d’œuvre ?

Pour devenir un bon maître d’œuvre, de nombreuses compétences sont nécessaires. Il est donc indispensable de suivre une formation adaptée et surtout d’acquérir de l’expérience avec des professionnels.

Les qualités indispensables pour devenir un bon maître d’œuvre sont les suivantes :

  • un sens de la rigueur et des responsabilités pour pouvoir gérer le chantier en toute sécurité et garantir une conformité aux attentes du client ;
  • une grande capacité de négociation pour obtenir les meilleures conditions de prix auprès du promoteur ;
  • des aptitudes commerciales pour négocier les contrats de travaux avec les différents intervenants du chantier.

Le maître d’oeuvre dans les marchés publics

La profession de maître d’œuvre a longtemps été encadrée par la loi dite “MOP” qui est maintenant intégrée dans le livre IV du code de la commande publique.

Cette réglementation a été mise en place pour garantir un haut niveau de qualité aux ouvrages construits. Les maîtres d’œuvres ont donc un rôle majeur dans le processus de conception et de réalisation des travaux dans les marchés publics avec, en plus des points énoncés ci-dessus, un lien particulier avec les pouvoirs publics et un cadre réglementaire défini par le code de la commande publique.

En conclusion

Le maître d’oeuvre est la personne ou l’entreprise qui a pour rôle de mettre en oeuvre les travaux et d’en être responsable, en particulier de la qualité, du budget et des délais. Ce rôle se retrouve en face de la maîtrise d’ouvrage C’est pour la raison qu’il doit, comme tout professionnel du bâtiment, souscrire à une assurance décennale et disposer des compétences nécessaires à cette mission.

Prêt à gagner du temps dans
votre facturation ?

Rejoignez les entrepreneurs qui nous
font confiance.

Essayer gratuitement (pas besoin de CB)