témoignage client : Constant Oger

Témoignage client : Constant Oger

Interview client, épisode 08 : Constant Oger

Nous reprenons les interviews clients avec Constant Oger, qui fabrique ce qui fut l’un des produits phare durant la période de confinement 2020 et qui le restera (surtout avec les fêtes de fin d’année) : la bière bretonne ! Constant est le co-créateur de la brasserie Sklent, basée dans le Finistère. 

Dans cette interview, il revient sur la création de sa micro-brasserie, ses projets et la découverte d’INFast.  

Bonjour Constant, pour commencer, qui es-tu ?

Je suis Constant, un jeune Breton qui est de la Forest et j’ai monté une brasserie avec mon frangin, voilà un peu qui je suis…

Quand tu dis que tu viens de la forêt, tu veux dire que tu vis dans les bois ? 

Non ! 😂 On est installé aujourd’hui, avec la brasserie, à la Forest-Landerneau, entre Landerneau et Brest. 

Qu’est-ce qui t’a amené à créer cette brasserie avec ton frère ?

Avec mon frère, on est originaires du Trégor et on faisait de la bière depuis quelques années. On avait déjà essayé depuis 8-10 ans, à peu près. À force de faire des essais, on s’est retrouvés en Mai dernier pour créer la brasserie Sklent à la Forêt-Landerneau et faire de la bière ensemble.

Qu’est-ce qui t’a motivé à t’associer avec ton frère ?

On avait les mêmes objectifs et le même but de travailler en termes de produit, de qualité, faire du bio, faire des choses qui nous plaisent. On a des compétences qui sont différentes l’un de l’autre et qui nous rendent complémentaires. Voilà pourquoi on s’est installé tous les deux ensemble.

Quels sont vos plans dans les mois et années qui viennent ?

Chez Sklent, on travaille beaucoup sur tout ce qui est matière première. On travaille avec du malt (qui est de l’orge) et du houblon que l’on trouve en Bretagne. Notre objectif, c’est de travailler la matière au plus proche du consommateur et donc on travaille actuellement sur une bière que l’on brasse avec du houblon local, qui est fait à même pas 500 m de la brasserie. C’est ça notre objectif : que la matière première vienne du plus proche même si c’est pas facile techniquement.

Où peut-on trouver tes bières ?

On peut nous retrouver sur le Marché de producteurs du Lapic, Plougastel-Daoulas, le vendredi de 16 H à 19 H 30 et le samedi au Marché de la Forest-Landerneau, de 8 H à 12 H 30. 

Depuis plusieurs années, on voit beaucoup de brasseries qui ouvrent. Comment expliques-tu ce phénomène ?

Ce phénomène, c’est une synergie entre le consommateur, qui demande toujours plus de local et de diversité et aussi le nombre de personnes qui veulent faire de la bière et qui s’y mettent. D’ailleurs, cette semaine, 3 nouvelles brasseries ont ouvert dans le Finistère !

J’explique cela comme ça : il y a de plus en plus de personnes qui apprécient de goûter différentes bières locales et il y a de plus en plus de personnes qui apprécient de faire de la bière. Donc finalement, s’il y a de plus en plus de brasseries, c’est parce qu’il y a de plus en plus de consommateurs.

Comment as-tu découvert INFast ?

Quand je cherchais un logiciel, j’ai vu une multitude de propositions et c’est un Brestois, qui travaille dans le domaine de l’informatique, qui m’a parlé d’INFast qui est intuitif. Je suis donc allé voir, j’ai pris un rendez-vous, j’ai eu quelques explications et j’ai vu que c’était simple.

Quelque chose à ajouter ?

INFast est vraiment pratique par ses fonctionnalités, en particulier le fonctionnement hors ligne. Moi, ça me sert pas mal parce que dans la campagne, il n’y a pas toujours de connexion et comme le logiciel marche sans Internet, je peux l’avoir sur mon téléphone, sur mon ordinateur… C’est une des choses qui a fait la différence avec d’autres logiciels : c’est intuitif et ça marche.

Merci Constant et bonne continuation !

25€ par mois pour automatiser vos devis, factures et relances clients.

Tester dès maintenant (pas besoin de CB)